Moments absents

Il y a ce moment délicieux où la réalité s'estompe, où le présent s'efface. C'est le temps du flottement, avec l'irruption du poétique.

Les diptyques vioennent de la rue, du train, du métro, des cafés, des jardins.

Autant d'instants en germe, d'énigmes ouvertes, de récits à rêver.